Turismo Responsabile

TOURISME RESPONSABLE ET VISITES DES HABITANTS DU VILLAGE DE KEUR BAKAR DIAHITE A D’AUTRES ECOVILLAGES A LA DECOUVERTE DE BELLES EXPERIENCES

Le voyage de tourisme responsable se passe suivant le programme: Dakar, centre et périphéries, île de Gorée, ensuite la route vers Ziguinchor, Abene et Kafountine, la traversée du fleuve Gambie, Sokone et Keur Bakar, Ndem et Dioll Kad, Thiès (Agrecol Afrique), retour à Dakar.

 

Accompagnés par le chef du village, 4 représentants de Keur Bakar, deux femmes et deux jeunes visitent pour se former le village de Ndem et celui de Dioll Kad.

 

Ndem: c’est la troisième année que les touristes responsables sont accueillis dans le village de Ndem, où depuis trente ans, avec les villages des environs, guidés par Serigne Babacar Mbow et sa famille, se concrétisent de multiples initiatives qui font de Ndem un remarquable exemple de développement endogène robuste et respectueux de l’environnement naturel et du bien-être des populations. Au cours de ces dernières années l’ ONG de Ndem met en œuvre un projet d’agro écologie pour un développement durable: horticulture biologique, petit élevage, apiculture; transformation et commercialisation des produits; sensibilisation à la consommation responsable, mais aussi à la production responsable: système d’irrigation goutte à goutte, production et usage de bio terre (boules d’argile avec des coques d’arachide pour faire du feu et autres importantes initiatives (site www.ndem.info). L’histoire de Ndem est une école pour le futur éco village à Keur Bakar Dieyte.

 

Dioll Kad a comme Ndem une expérience d’accueil de touristes responsables. Un jeune formé par la coopérative italienne Viaggi&Miraggi (site : www.viaggiemiraggi.org) accompagne les représentants de Keur Bakar dans le village de Dioll Kad pour illustrer les éléments de base pour donner un bon accueil aux touristes (cuisine, douches et WC, chambre) et mettre la propre terre en valeur en cultivant des fleurs et des plantes médicinales.

 

Histoires de Keur Bakar Dhieyte, par Domenico Maffeo de Fare Comunità (Venise) et par Abdoulaye Ndoye, chef du village – janvier 2015





  •  (Click to enlarge)
  •  (Click to enlarge)
  •  (Click to enlarge)
  •  (Click to enlarge)
  •  (Click to enlarge)