L'ASSOCIATION

18 mai 2017 - INAUGURATION MAISON COMMUNAUTAIRE de Keur Bakar Diahité

Jeudi 18 mai 2017 aura lieu la cérémonie d'inauguration de la MAISON COMMUNAUTAIRE de Keur Bakar Diahité, Commune di Nioro Alassane Tall, Département de Foundiougne, Sénégal (à 7 km de Sokone).

Cette maison a été réalisée dans le contexte du projet intégré H2OS, coordonné par l'association sans but lucratif Mutualità, Solidarietà e Cooperazione (MUSOCO) de Venise - Italie en collaboration avec l'ONG  Union pour la Solidarité et l'Entraide (USE) de Dakar.

La Maison Communautaire est un prototype d'ecomaison conçu par l'architecte plusieurs fois primé Raul PANTALEO du bureau TAMassociati, contacté à cet effet par la diaspora sénégalaise de Venise. Ce prototype innovateur de maison écologique que l'on peut découvrir sur le site www.h2os-project.org  - contient de nombreuses solutions et techniques de construction adaptées au milieu sahélien, en particulier pour l'usage de la ressource en eau.  

La Maison Communautaire sera un espace public polyfonctionnel, avec une salle de réunion et de formation, des bureaux pour les GIE, un espace atelier, les services et les pièces pour les hotes de passage. Cet espace public sera disponible aussi pour les villages voisins.

Le projet intégré H2OS nourrit un processus de développement endogène grace à la détermination des femmes et des hommes du village, organisés en GIE. Les habitants bénéficient de différents soutiens de promotion économique et sociale grace aux activités d'alphabétisation des adultes,  scolarisation des enfants, amélioration de la santé des mamans, et aussi pour améliorer les revenus par des activités communes de petit élevage et de jardinage biologique.

Ce projet bénéficie du support de plusieurs organisations de la société civile qui en sont les partenaires.





Scarica report missione Marzo 2017



Télécharger le fichier "" (4.2 MB)



Presentazione progetto CITTADINI INSIEME

Scarica report missione Dicembre 2016



Télécharger le fichier "" (6.2 MB)
Télécharger le fichier "" (7.5 MB)



Scarica il pdf dell'andamento del progetto H2OS



Télécharger le fichier "" (3.9 MB)



H2OS se raconte en 2015

Janvier 2015: quelques représentants du village de Keur Bakar Diahité se rendent en visite de formation à l’éco village de Ndem et à la structure d’accueil de Diol Kadd. C’est la deuxième année que les femmes du village cultivent un jardin communautaire avec des résultats encourageants.
Février– Mai 2015: une structure d’accueil des visiteurs et de logistique du chantier de l’éco maison est mise en place: trois cases, des toilettes et une salle de réunion.
Mars- Mai 2015: les jeunes du G.I.E  Fass Jom apprennent à fabriquer des briques en terre stabilisée, guidées par un formateur. Ils en produisent 12.000.
Juin 2015: MUSOCO Onlus, l’ONG sénégalaise Union pour la Solidarité et l’Entraide, le Bureau d’Architecture italien Tamassociati et le Bureau d’Architecture et d’Urbanisme sénégalais signent un contrat relatif à la construction du prototype  d’éco maison communautaire, à la gestion locale du projet et à la direction des travaux.   Une mission des différents partenaires et techniciens rencontre les habitants du village.
Juin 2015: le moulin à mil donné aux femmes en 2014 est remis en état de marche.
Juillet 2015: quelques femmes accompagnées par le chef de village participent à la rencontre de Pire, où chaque année des jeunes filles reçoivent des prix en présence des autorités pour leurs succès dans les études (ce projet des groupements féminins FEEDA est promu par Mani Onlus de Parma avec la collaboration de MUSOCO).
Aout 2015: Une nouvelle presse à briques et carreaux en terre stabilisée fabriquée en Belgique arrive  au village et est remise à la coopérative de jeunes ouvriers Fass Jom.
Aout – octobre 2015: le chantier s’arrête à cause de la saison des pluies. Les accords du contrat entre les différents partenaires se précisent et Tamassociati envoie le projet exécutif de l’éco maison au BAU.  
Novembre 2015: pour la première fois, quelques parents du village envoient leurs enfants à l’école primaire du village voisin. Les femmes aussi s’inscrivent à un cours d’alphabétisation promu par Mani Onlus.
Novembre-Décembre 2015: Le chantier repart à plein rythme. Avec pics et pelles les ouvriers du village creusent les fondations de l’éco maison ainsi que la grande citerne qui recueillera les eaux de pluie. De nouvelles semences sont arrivées de l’Italie et le jardin communautaire géré par la GIE féminine  Takku Liggey  est cultivé à nouveau.  Un groupe de touristes responsables arrivés d’Italie installe une pompe manuelle en liaison avec le puits tout proche.





  •  (Click to enlarge)
  •  (Click to enlarge)
  •  (Click to enlarge)
  •  (Click to enlarge)
  •  (Click to enlarge)

MUSOCO est une Association humanitaire sans but lucratif, dont les finalités sont exclusivement la MUtualité, la SOlidarité et la COopération, en vue de favoriser le dialogue entre les peuples et des processus de développement durable en Italie et à l’étranger.





CONFERENZA STAMPA

20.7.2015 Les paroles des partenaires de H2OS en Italie à la conférence de presse de Mestre Venezia

 

CAAF Nord Est (service fiscal du syndicat) : Depuis 1999 nous donnons à des projets de solidarité 0,50%  de notre profit et 50 centimes pour chaque personne qui présente la déclaration des revenus à travers nos services. A l’étranger nous finançons surtout des écoles de formation professionnelle, des structures sanitaires, des puits, des silos. En cinq ans nous avons investi environ 2.400.000 d’euros.
Nous avons décidé de financer H2OS car c’est un projet pour le futur qui utilise des technologies modernes. Mieux vaut donner la canne à pêche plutôt que le poisson!

CGIL (syndicat): nous voulons parler des migrants présents en Italie d’une autre façon que ce que l’on en dit ces jours-ci dans la presse et mettre à disposition des énergies et des savoirs pour aider les pays plus démunis.

Sunugal (association de migrants sénégalais à Venise): nous nous sommes demandés comment participer à partir de l’Italie au développement de notre Pays. Comme migrants, nous voulons retourner au Sénégal.  Nous envoyons de l’argent pour assurer les besoins de notre famille, mais si cela nous est possible nous cherchons aussi à y construire une maison.
On ne peut pas vraiment éliminer complètement la pauvreté dans le monde, mais grandir au niveau culturel signifie être disposé à donner le meilleur de soi-même en pensant à notre prochain. Les peuples doivent grandir ensemble, c’est pour cela que nous avons emmené avec nous des italiens au Sénégal.

Tamassociati (bureau d’architecture): nous nous occupons de social et travaillons dans différents pays étrangers pour l’ONG Emergency.  Nous réalisons des édifices faits pour les personnes qui les habitent ou les utilisent et compatibles avec l’environnement.
H2OS est né de l’idée des sénégalais, ce n’est pas de la coopération qui vient d’ici ! Nous voulons créer ensemble des conditions de vie qui soient dignes pour les gens. Pour concevoir la maison écologique nous avons participé à une quinzaine de rencontres auprès de la CGIL : un débat riche en suggestions auquel la communauté sénégalaise de Venise a participé activement!
Le thème central du prototype de maison que nous voulons réaliser est celui de conserver et de gérer l’eau: c’est un thème actuel non seulement pour l’Afrique mais au-delà de toutes les frontières. Il servira d’école pour raisonner nous aussi sur la récolte, la conservation et l’utilisation responsable de l’eau.
L’élément fort est de construire des occasions de travail, de construire des connaissances.
Par exemple la fabrication des briques en terre stabilisée crée du savoir-faire dans le village.
En matière de recherche et d’expérimentation, la connotation innovatrice de ce projet a été comprise par la fondation Autodesk qui, parmi des dizaines de projets présentés, a retenu et financé H2OS avec quatre autres projets.

Fare comunità: nous promouvons le tourisme responsable comme forme de micro entreprise et nous avons l’intention de favoriser l’adhésion du village de Keur Bakar au réseau sénégalais des écovillages. Le défi écologique est ici en Italie et au Sénégal. C’est aussi un défi culturel.

Tamassociati: Le cœur du projet est la composante technologique de l’édifice. Il y aura une citerne avec des pompes d’amenée et on favorisera l’usage responsable de l’eau. L’eau des toilettes sera récupérée et recyclée grâce à des méthodes de phyto dépuration légères. La citerne enterrée servira aussi à rafraîchir l’édifice pour améliorer la qualité de vie des habitants. On expérimentera des technologies déjà disponibles au Sénégal.
Nous voulons construire une série d’instruments de mesure pour évaluer la consommation quotidienne d’eau avec l’Institut Professionnel Zuccante de Mestre  qui participera avec quelques étudiants à l’expérimentation.
L’idée de toute façon est que ce système peut être reproduit et adapté ailleurs. C’est pour cela que le sigle du projet H2OS contient le symbole de l’eau mais aussi Open Source, dans le sens que les résultats de l’expérimentation seront mis sur internet sans protection.
La toilette sèche de l’eco maison est déjà une technologie Open Source : on veut diffuser ces bonnes pratiques au niveau international.

MUSOCO Onlus: nous avons créé un partenariat pour ce projet, en 2013. Notre partenaire au Sénégal est  l’Union per la Solidarité et l’Entraide (USE), qui porte presque le même nom que notre association. La valeur de l’Eco maison est qu’elle devrait être accessible à tous, pas seulement pour les riches. Pour cela nous mettons à disposition des capacités professionnelles à titre gratuit.
En juin 2015, nous avons signé les contrats exécutifs au Sénégal. Le financement sera géré par l’USE. A présent toutes les conditions sont réunies pour lancer le chantier de l’eco maison communautaire que l’on pense terminer au début de l’année 2016.  
Le coût moyen d’une maison de qualité est d’environ de 18000 dollars au Sénégal et nous voulons pouvoir la construire autour de ce prix de marché en limitant l’intervention de l’entreprise à la composante technologique de la construction et en faisant travailler les habitants du village.
L’eco maison servira de centre civique et a trois fois la superficie d’une maison familiale. C’est pour cela qu’elle coûtera trois fois plus.

Le chef de village: à Keur Bakar il n’y a pas d’école ni d’eau courante. Grâce à ce projet, nous avons déjà doté le village d’un moulin à mil pour soulager le travail des femmes et la coopérative des femmes a commencé à cultiver un jardin biologique. Pour la maison communautaire, avec la coopérative des hommes nous avons déjà fabriqué 12.000 briques en terre stabilisée.

Nous sommes motivés !

 





IN EVIDENCE

Presentazione H2Os a Trieste

Con altri partner, il circolo Sunugal, Spiazzi, Union Solidarité et Entraide, Fare Comunità, Tamassociati, MUSOCO promuove il progetto H2Os.
H2O come acqua, S come Senegal, OS come open source...
E' un progetto pilota di ecovillaggio a Keur Bakar Diahité, nella regione di Fatick cominciando dalla costruzione di una casa comunitaria ecologica alimentata da energia da fonti rinnovabili e dalla realizzazione di un orto biologico con le donne del villaggio.
Un progetto all'avanguardia che cammina con metodi partecipativi!

 

H2Os Progetto pilota per un eco-villaggio open source da realizzarsi in Senegal

 



Télécharger le fichier "" (816.5 KB)



SOUTIENS LE PROJET H2OS

Fais un don en mentionnant "Projet H 2OS"

Musoco onlus

CF 90138320271

via Torino 11/c

30172 Mestre (VE)

 

Compte bancaire Banca Popolare Etica

IBAN IT45 M050 1812 0000 0000 0127 320 code BIC CCRTIT2T84A

 

 

 





Sostieni MUSOCO Dona il tuo 5x1000